SYNDROME DE LA VIE EN ROSE de la Cie Eponyme

Participation au projet chorégraphié par Karine Vayssettes

Je serai sur la création de Karine Vayssettes, SYNDROME DE LA VIE EN ROSE, en 2020, avec Jennifer Benard, Solène Cerutti, Abigaïl Dutertre et Alice Roudaire.

Nous avons déjà réalisé quelques laboratoires de création au 108 entre avril et décembre 2019 puis à l’hôpital de la Tour Blanche d’Issoudun.

Laboratoire de création à l’Hôpital de la Tour Blanche – Issoudun

Nous serons en résidence de création à partir de 13 juillet 2020 à la Maison des Arts et de la Musique d’Orléans, puis du 20 au 25 juillet à Nayrac. Pour suivre les prochaines étapes de création, n’hésitez pas à visiter le site de la compagnie Eponyme, son Facebook et plus précisément les détails de cette création.

Intervention au Lycée de Pondichéry en Mars 2020

Aux Arts Lycéens 2020 au Lycée français de Pondichéry

Lycée français de Pondichéry, répétitions et échauffement dans la cour du lycée

Je suis arrivée le 7 mars pour entamer un travail avec les élèves du Lycée français de Pondichéry. Nous avons débuté nos sessions le 9 mars au matin à l’Alliance Française mais la crise sanitaire a hélas fortement écourté ma mission. Nous aurions dû présenter notre travail autour de contes mythologiques lors des Francophonies dans la semaine du 23 mars 2020.

Cliquez sur l’autre page pour découvrir la newsletter de la coopération  Internationale Région Centre-Val de Loire

Shashka en hiver

J’ai réalisé cette vidéo en février 2018. La neige recouvrait alors la forêt de Bucy St Liphard. Siège de mes élans et envies artistiques. C’est une façon de rendre hommage à ce lieu que j’affectionne particulièrement.

 

Shashka – Danse Intuitive

La Shashka est la pratique du sabre russe. Je l’ai intégré à ma pratique de danse intuitive. C’est une appellation commune aujourd’hui et chacun a sa propre façon de l’appréhender car comme son nom l’indique, elle est « intuitive » donc « propre à chacun ». Je m’appuie sur des techniques de Qi gong qui me permettent un travail des fibres lentes donc à la fois en profondeur et aussi au niveau énergétique. Cette pratique tend à libérer les émotions suscitées à la fois par la musique et par la danse. Danser  ainsi, c’est s’autoriser à exprimer ce que l’on est. C’est un moyen de reprendre le pouvoir sur sa vie intérieure. Selon moi, la danse intuitive est un soin du corps et de l’âme.